Chambres d'hôtes au Fort du Mont-Bart

29 Juin
»
31 Août

 

Le fort du Mont-Bart est un ancien casernement militaire du 19ème siècle. Cet édifice militaire classé fort d’arrêt ouvre les portes de sa rue centrale, de ses chambrées et de sa poudrière à l’univers de la création artistique actuelle.

Chambres d’hôtes est l’occasion d’une lecture originale de cet espace cloisonné, conçu pour se protéger du monde. Ce lieu chargé d’histoire a été conçu pour l’autonomie et le confinement, par rapport au corps social compte tenu de ses fonctions. Cet été, il se laisse occuper par des œuvres d’art contemporain. Elles fonctionnent comme autant d’ouvertures dans cette architecture labyrinthique. Le 19, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard a invité 5 artistes à y présenter sculptures, installations et vidéos, qui entre autres, interrogent et revisitent notre environnement, notre histoire et notre société. Leur réflexion porte sur les rapports sociaux, la relation de l’homme à la nature et au bâti, ainsi qu’à leurs avatars dans la société de consommation. Elles questionnent leurs implications dans le paysage. C’est pourquoi les artistes empruntent, synthétisent et souvent montrent à voir les attitudes psychiques, les pratiques collectives et l’usage des objets qui nourrissent notre quotidien.

A l’occasion de l’exposition et en collaboration avec Art’air, Association des œuvres éducatives, un travail artistique réalisé par un groupe jeune public du Pays de Montbéliard est présenté pendant l’exposition. L’artiste Thierry BERNARD a mené un atelier lors de sa résidence au Fort du Mont Bart en avril 2012.

À la Damassine, en résonance à l’exposition au Fort du Mont-Bart, Olivier GOURBIÈRE propose une sélection de sculptures. Les manipulations successives que subissent les œuvres de cet artiste viennent fréquemment abolir la frontière entre nature et culture. Ses sculptures aboutissent en effet à un univers relevant à la fois de l’industriel et de l’organique.