Jean François MAURIGE / François PERRODIN

15 Mars
»
11 Mai
Jean François Maurige
François Perrotin

Jean François Maurige obéit depuis 1983 à un protocole immuable dant la première étape consiste à utiliser une toile rouge achetée au marché Saint-Pierre qu'il recouvre d'un légère couche de peinture acrylique blanche. Il note que "ce dispositif toile rouge plus recouvrement blanc caractérise une touche à la dimension du tableau" et ajoute "le recouvrement blanc, plus ou moins blanc, habituellement utilisé comme préparation de fond, entre en relation avec le rouge de la toile pour sensibiliser la surface et activer la production de formes potentiellement présentes dans le plan ainsi esquissé..."

Le travail de François Perrodin est fondé sur la concrétisation et les modes d'appréhension des relations entre l'objet et l'espace. Cette mise en relief du regard et des multiples points de vues possibles est définie selon un système mathématique dans lequel "le nombre est utilisé pour pouvoir mettre en place un certain nombre d'éléments dans les rapports de formalisation, qui doivent pouvoir répondre à des critères, objectifs et simples".