Mutations – Mise en forme

17 Janvier
»
15 Mars
Pablo Siquier
Vassilis Salpistis
Marie Voignier

L’exposition “Mutations – Mise en forme”  propose des œuvres qui dans leurs spécificités interrogent nos liens au réel et à sa représentation. Elles questionnent les champs urbain et culturel mais aussi les concepts d’espace et de temps qui leurs sont inhérents. Cette exposition est le fruit d’une collaboration entre l’Université de Franche-Comté (Service Sciences arts et culture) et le 19, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard. La conception de cette exposition fait l’objet d’un projet tuteuré regroupant des étudiantes de la Licence professionnelle Métiers de l’exposition et technologies de l’information de l’Université de Franche-Comté.

Pablo Siquier,  figure majeure de la scène artistique argentine et latino-américaine réalisera au Gymnase un dessin mural monumental en noir et blanc de plus de dix mètres. Il puise des éléments d’un vocabulaire formel dans une réalité urbaine marquée par sa dissolution dans le procés généralisé de sa numérisation. Ces élements sans pour autant reproduire le réel, l’incorpore dans des compositions qui semblent se déployer entre réseau et labyrinthe, structure et chaos. Chez Pablo Siquier, l’oeuvre inscrit en elle la ruine des utopies moderniste. Marie Voignier  est une artiste vidéaste française déjà très reconnue sur la scéne européenne qui s’intéresse à l’interaction entre le réel et la fiction, l’histoire et le mythe. Elle aime traquer les histoires oubliées dans des lieux atypiques. Et Vassilis Salpistis , peintre d’origine grecque travaillant à Paris a réguliérement fait des incursions dans la vidéo ou la sculpture, et initié des collaborations avec d’autres artistes. Avec Marie Voignier, ils présenteront deux oeuvres : “Un par un ”, un film-essai de 15 minutes réalisé à Athènes et explorant la notion de mythe contemporain qui mélange les temps et les lieux, les registres et les références, et “19 montages”,  oeuvre constituée de morceaux de roches et céramiques qui propose différentes hypothèses d’empilement visant à donner d’autres formes concrétes aux propositions que l’on trouve dans une gravure de Goethe, “Chaos rocheux de Luisenbourg ” datant de 1785. “19 montages ” tente d’extraire du geste romantique de Goethe la puissance de l’imaginaire portée

par le dessin. A travers ces oeuvres, se décline une pensée du temps et de ses incidences sur les formes.

 

Le gymnase - espace culturel, Besançon

Fort Griffon | 25000 Besançon | tel. 03 81 66 20 95 | http://sciences-en-culture.univ-fcomte.fr

Mardi au vendredi 14h00 - 18h00 | Samedi au dimanche, jours fériés 15h00 - 18h00 | Entrée libre | Visites commentées gratuites

• Visites commentées tous les dimanches de 16h à 17h.

• Visites spéciales enfants les mercredis après-midi de 15h à 16h le 28 janvier et le 25 février.

• Visites scolaires du mardi au vendredi. Réservations au 03 81 66 20 95.