Maxime Delhomme - Culture santé

Résidence artistique au cœur de la Maison de Sésame (Établissement d’Accueil Médicalisé pour adultes porteurs de Troubles du Spectre Autistique - TSA à Bethoncourt). Projet soutenu par l’ARS et la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.

Les équipes du 19, Crac de Montbéliard et de Sésame Autisme Franche-Comté se sont rencontrées il y a plus d’un an autour de valeurs communes : l’ouverture au monde, le soin apporté aux individualités et la bienveillance. Ensemble les deux structures ont co-construit des ateliers de sensibilisation artistique à destination des résidents des différentes maisons de l’association Sésame Autisme (Bethoncourt & Hérimoncourt), à la fois in-situ (foyer d’accueil) ou hors-les-murs (au centre d’art contemporain).

Ensemble, professionnels de la culture et de la santé, ont engagé un projet artistique audacieux et créatif grâce au soutien de l’ARS et de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté : une résidence artistique au sein même de l’enceinte de l’établissement de santé. A cet effet un conteneur, déposé au mois de janvier dans le parc de la Maison de Sésame, a été aménagé par les soins du 19, Crac en atelier d’artiste. Répondant de façon inédite aux contraintes sanitaires auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés, il accueille sa première résidence en mai 2021 avec l’intervention de l’artiste Maxime Delhomme qui travaille, avec les résidents et les professionnels de santé, à des expérimentations artistiques autour de la couleur et de la performance. Les résidents et le personnel soignant peuvent échanger avec l’artiste autour de sa pratique, participer avec lui à des ateliers, questionnant l’identité, la perception sensorielle et la convivialité. Une restitution sera organisée dans le parc de la Maison de Sésame, où seront conviés familles, collaborateurs et habitants de la ville de Bethoncourt.

Visites au centre d’art, ateliers de pratique plastique, temps d’échanges et transfert de compétences entre professionnels des deux structures sont également au programme. Toutes ces actions permettront de décloisonner les savoirs et les hiérarchies pour enrichir et consolider le vivre-ensemble. A travers ce projet partenarial, les adultes autistes pourront exprimer leur sensibilité, communiquer, s’exprimer, s’ouvrir à l’Autre, grâce au support artistique et ainsi lutter contre le repli inhérent aux Troubles du Spectre Autistique (TSA). Une collaboration avec les arts plastiques d’autant plus pertinente que l’aspect sensoriel est très présent dans les TSA, ainsi ces adultes pourront avoir accès à une expérience au contact de la matière (plastique, toile, peinture…) et donc en ressentir un mieux-être. Ce projet dépasse ainsi l’aspect artistique pour devenir thérapeutique. Enfin, l’exposition qui en résultera permettra de donner de la visibilité à ce projet tout en mettant au cœur d’une exposition l’Autisme et permettre la rencontre avec un public, dans une dimension non pas d’accueil de la différence mais d’accueil « par » la différence.

Maxime Delhomme participe également au partenariat d’édition mis en place entre la Médiathèque du Pays d’Héricourt et son Fablab Hérilab et le 19, Crac en avril 2021.

L’ARTISTE

Maxime Delhomme est à la fois peintre et performeur. La couleur fait le lien entre ses deux pratiques : mobile ou immersive, elle s’échappe volontiers de la toile ou de la feuille de papier pour s’étendre et se combiner directement sur les murs, flotter sur du textile ou se porter comme un vêtement. Quelle que soit l’échelle à laquelle l’artiste intervient et les supports qu’il utilise, les formes accueillant cette couleur restent élémentaires ou stylisées afin de lui conserver tout son pouvoir d’interpellation du regard et du corps.
Maxime Delhomme est né en 1990. Il vit et travaille à Lyon.

Site web de l’artiste

Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021
Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021
Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021
Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021
Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021
Résidence de Maxime Delhomme, sésame autisme, 2021