L’historique

Le 19, Centre régional d’art contemporain (Crac) naît en 1993 et s’installe dans ses murs en 1995. Consacré à la diffusion, à la production et à la médiation de l’art contemporain, il partage les missions des centres d’art telles que définies par le Ministère de la Culture et de la Communication et s’affirme comme un lieu de partage, de prospection et de recherche.
Le 19 détient le label CACIN (Centre d’Art Contemporain d’Intérêt National), appartient au réseau national des centres d’art DCA et aux réseaux régionaux Seize Mille et TRAC. Il est également adhérent à l’association nationale des professionnel·le·s de la médiation en art contemporain, Bla ! et à l’association régionale Une ouverture pour l’art.
Il est soutenu par l’État, la Région Bourgogne Franche-Comté, la Ville de Montbéliard et Pays de Montbéliard Agglomération.

A l’échelle nationale, il est géographiquement situé à l’est, à mi-parcours d’un réseau de structures d’art contemporain, le long d’un arc allant de Dijon à Strasbourg, en passant par Besançon, Montbéliard, Belfort et Mulhouse. A l’échelle internationale, il est proche des frontières avec la Suisse et l’Allemagne à laquelle la ville de Montbéliard a été rattachée pendant trois siècles (Comté des Würtemberg). A l’échelle locale, le 19 est stratégiquement situé en face de la gare, en bordure du centre-ville patrimonial de Montbéliard, dans l’entrepôt du premier siège social de la firme automobile Peugeot qui a fortement marqué l’histoire et la sociologie actuelle de l’agglomération. L’esthétique industrielle de ce bâtiment des années 1920 est particulièrement attractive pour les artistes et le public du 19.

Le projet du 19

Le 19, Crac propose entre trois et quatre expositions par an dans un espace de 550 m2, ainsi que des expositions hors-les-murs. Qu’elle soit intra ou extra muros, la programmation artistique reflète l’évolution des enjeux plastiques et sociétaux de l’art en portant une attention particulière aux démarches impliquant la fabrication de communs. Celles-ci procèdent selon des principes d’assemblages entre processus artistiques, cultures populaires et implications de tiers non professionnel.le.s. Elles s’inspirent des recherches contemporaines en sciences humaines et des communautés politiques alternatives. Ce tout vise à favoriser l’émergence d’un sens commun et d’une posture générale du centre d’art comme espace public de co-apprentissage.

Le 19, Crac soutient les artistes par une aide financière et logistique à la production des œuvres. Il les accompagne également dans la diffusion de leur travail et sa professionnalisation. Par ailleurs, le centre d’art reste attentif aux créateur.rice.s implanté.e.s en Région et tend à ouvrir le dialogue avec d’autres artistes installé.e.s en Europe ou à l’International. Le 19, Crac invite également régulièrement des commissaires d’exposition extérieur.e.s (centres d’art, structures de production, artistes, commissaires indépendant.e.s) à concevoir de nouveaux projets et à partager des expériences d’apprentissage collectif.

Qu’elles soient scolaires, de territoire ou de production, les résidences d’artistes se situent à la croisée des expositions et de la médiation et entrent en résonance - parfois critique - avec l’environnement local et la population. La réception est au cœur du projet du 19 qui affirme le potentiel émancipateur de l’art, sa capacité transformatoire de notre appréhension du monde qui nous entoure et de notre habilité à y prendre part. Le 19, Crac revendique un droit à la « complexité » pour toutes et tous et par conséquent le devoir pour un centre d’art de proposer une approche ouverte et inclusive des œuvres à travers des situations de rencontres, de dialogues et d’expérimentations. Ces dernières impliquent tout autant les artistes que les publics ou des partenaires d’horizons différents.

Partenaires d’activités : Éducation Nationale, FRAC Franche-Comté, HEAR (haute École des Arts du Rhin de Strasbourg et Mulhouse), Centre Chorégraphique National Viadanse, La Galerie du Granit (Belfort), École d’art de Belfort, Musées de Montbéliard, Musées de Belfort, Conservatoire de Musique et de Danse du Pays de Montbéliard, Karlskaserne de Ludwigsburg (Bade-Würtemberg, Allemagne), Médiathèque de Montbéliard, Le Moloco, Les Compagnons d’Emmaüs, Sésame Autisme, etc.