Bernard BOYER / Jean-Louis DELBES / Olivier GOURBIERE

29 Septembre
»
2 Décembre
Bernard BOYER
Jean-Louis DELBES & Olivier GOURBIERE

L'oeuvre de Jean-Louis Delbès, décédé en 2004, fut portée par une présence constante des signes de l'urbanité et du voyage. Dans sa pratique il associait la peinture, le dessin, le collage et plus récemment des maquettes évoquant à la fois le mobilier urbain des panneaux publicitaires et les placards politiques. On y percevait l'écho des expériences graphiques des avant-gardes historiques. Mais on peut y voir à l'oeuvre rétrospéctivement des logiques plurielles : l'une pratiquant l'amalgamme et le collage faisait du tableau une image flash : des instantanés de la couleur et de l'expérience du monde ; l'autre pratiquant l'hybridation, l'altération sur un ton sarcastique... Ce qui marquait sa peinture, c'est cette contiguïté entre l'épopée et le désenchantement, l'énergie et la mélancolie. Bernard Boyer qui fut l'un de ses proches a écrit un hommage amical à l'oeuvre de l'ami disparu.

De Bernard Boyer, nous présentons un ensemble de dessins ainsi que de plusieurs peintures sur papier et tableaux qui ermettront de pénétrer dans l'intimité de son travail depuis les dessins d'imagination ou sur le motif jusqu'aux essais, aux notations de travail, aux études préparatoires et esquisses très avancées des peintures.

Enfin nous présentons les oeuvres d'Olivier Gourbière qui lui aussi intègre dans son oeuvre des éléments du réel, des igne arrachés à notre environnement social et écologique. Pour produire des oeuvres qui campent entre peinture et sculpture et peuvent suggérer une relation au monumental. Il y adjoint des éléments évoquant à la fois la déterioration et la reconstruction, comme des contructions ruinées et rafistolées.